Projet Pédagogique

LE PROJET PÉDAGOGIQUE

Compétences spécifiques :

  • Se situer dans l’espace,cirque00307-2
  • Développer la latéralité,
  • Coopérer, s’écouter, s’aider et se respecter,
  • Prendre des risques mesurés,
  • Coordonner les mouvements,
  • Favoriser la dissociation du mouvement,
  • Prendre confiance.

Compétences transversales :

  • Mesurer et apprécier les effets de l’activité / du dépassement de soi,
  • Pérennisation des ateliers (2 séances consécutives minimum).

Connaissances :

  • Enrichir son répertoire de sensations motrices inhabituelles,
  • Enrichir son répertoire du schéma corporel,
  • Formuler, mettre en œuvre des projets d’actions.

L’EDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE

Définition :

DSC00448L’Education Artistique et Culturelle (EAC) s’articule autour de 3 piliers :

La pratique – l’expérimentation, la créativité
Les connaissances – œuvres, histoire, patrimoine
Les échanges – rencontres avec les artistes et leurs œuvres

L’objectif est de se construire, de s’émanciper.

COMMENT APPORTONS- NOUS L’EDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE ?

En loisirs

La pratique régulière permet à l’enfant d’expérimenter les différentes techniques.
A partir du second semestre, nous commençons à ajouter la recherche, la création et la créativité afin de présenter en fin d’année, un spectacle sous chapiteau.
L’animateur fait en sorte de collecter les idées des enfants pour les exploiter lors du spectacle de fin d’année, cela devient une véritable présentation du travail des enfants.

Grâce à l’expérience du spectacle vivant de notre directrice pédagogique, l’histoire du cirque se transmet à travers des anecdotes sur les disciplines expérimentées, les métiers du cirque, les spectacles …

Nous formons notre équipe pédagogique à travailler sur la verbalisation, nous posons beaucoup de questions aux enfants : Ont-ils déjà vu un spectacle de cirque ? Qu’ont-ils aimé ? Qu’est-ce qui les attire dans la pratique du cirque ?

Nous organisons des sorties pédagogiques et échangeons avec les artistes régulièrement à la fin des spectacles que nous allons voir, notamment : Le festival « Printemps dans les Etoiles », Arlette Gruss et sa ménagerie, Akoreacro, …
Ces sorties permettent la rencontre avec les artistes et leurs travaux.

Nous favorisons surtout l’ouverture culturelle en proposant divers spectacles du milieu du cirque, car il existe plusieurs catégories de cirque : le cirque nouveau, le cirque contemporain, le cirque traditionnel ainsi que le cirque familial.

Nous essayons de faire découvrir aux enfants que le cirque peut être aussi utilisé dans d’autres arts, comme le théâtre, la danse, mais aussi le cinéma ou les arts de la rue.

Pendant le temps scolaire

L’Education artistique et culturelle, dans les écoles, se fait en collaboration avec l’enseignant.

Nous apportons de la théorie et du vécu mais surtout nous permettons aux enfants de s’initier aux arts du cirque, de découvrir les objets, d’apprendre le dépassement et les limites de son corps, …

L’enseignant apporte de la théorie et des supports visuels et auditifs (nous partageons notre savoir-faire).

Il peut aussi visionner en classe des extraits de spectacles ou, si le budget le permet, aller voir des spectacles de cirque avec la classe et échanger avec les artistes.
Notre rôle aussi est de conseiller l’enseignant sur la pertinence de ses choix en fonction du projet que nous écrivons ensemble.

Nous créons un projet d’activités commun où se retrouvent les objectifs de l’Education Nationale, ceux du projet pédagogique de l’école de cirque Pitreries et ceux de l’école.

Si ce projet dure une année, l’enseignant fera le lien entre la pratique du cirque, les sorties spectacles et les différents supports pédagogiques.

L’enseignant porte l’Education Artistique. Il travaille en classe sur le cirque. Il évalue et approfondit les connaissances des enfants.
Il leur permet de voir des spectacles, regarder des vidéos, lire sur le thème du cirque, …

L’intervenant cirque opère sur le terrain. Il anime les activités, suscite l’intérêt pour l’histoire du cirque et ses œuvres.
Il apporte des activités motrices nouvelles grâce à la spécificité du matériel de cirque. Enfin, il termine sa période d’intervention par une restitution des enfants (spectacle, cours parent / enfant …) ainsi que des évaluations.

Les enfants travaillent leurs compétences techniques, créatives, imaginaires, leurs repères dans l’espace, leur motricité et leur schéma corporel (possibilités, dépassements, limites, peurs) en lien avec la culture du cirque (ce qu’ils ont vu, ce qu’ils ont ressenti).

DEROULEMENT D’UNE SÉANCE TYPE

  • Préparer : Installation du parcours ou de l’atelier.
  • Accueil : L’accueil des parents et des enfants / adolescents se fait dans le hall d’entrée, nous leur rappelons les règles de vie de l’école de cirque (horaires, tenue, sécurité, spectacles, découverte des locaux etc…).
  • Jeu de connaissance : Les cours commencent généralement par un jeu permettant de se connaître, d’échanger, et de commencer à s’échauffer ; amenant la cohésion du groupe, l’apprentissage des prénoms par le jeu pour les plus jeunes.
  • Echauffement : En mobilisant toutes les articulations, dissociation de mouvement, concentration, rythme, notions dans l’espace, proprioception, le cardiovasculaire est prévu selon la séance.
  • Découvrir : Laisser les enfants / adolescents exploiter le matériel à leur manière, en imposant seulement des règles de sécurité, puis en imposant des situations.
  • Continuer : Chercher avec les enfants / adolescents une meilleure façon de pratiquer cet atelier, poursuivre avec d’autres consignes.
  • Organiser : Proposition d’ateliers tournants et évolutifs, travail collectif.
  • Observer : Évaluation des enfants / adolescents à l’accueil (au niveau personnel, relation avec les parents et le groupe), puis pendant la découverte (habileté, prudence, etc…), et tout au long de la séance au cas par cas (persévérance, etc…). Auto évaluation sur la création, démonstration.
  • Retour au calme : Permet de faire un retour sur la séance, de se décontracter, de s’étirer, de redevenir calme avant de retrouver les familles.